Hier können Sie die Auswahl einschränken.
Wählen Sie einfach die verschiedenen Kriterien aus.

eNews

X





Cinquième Corps
Noémie Goudal: series "Southern Light Stations", Station VI, 2015 © Noémie Goudal Courtesy Galerie Edel Assanti / Les Filles du Calvaire

Noémie Goudal »

Cinquième Corps

Exhibition: – 8 May 2016

LE BAL

6, Impasse de la Défense
75018 Paris

+33 (0)1-44707550


www.le-bal.fr

Wed 12-20, Thu-Sun 12-19

Cinquième Corps
Noémie Goudal: Observatoire VI, 2014 © Noémie Goudal Courtesy Galerie Edel Assanti / Les Filles du Calvaire

Noémie Goudal
"Cinquième Corps"


Exhibition: 12 February – 8 May, 2016
Opening:11 February, 7pm

LE BAL is delighted to present the first monographic exhibition in France devoted to the work of Noémie Goudal.

In Cinquième Corps the three series "In Search of the First Line" (2014), "Observatoires" (2014) and "Southern Light Stations" (2015) will be displayed alongside new pieces specially produced for the LE BAL space.

Noémie Goudal creates ambiguous photo-sculptures by superimposing handmade paper structures on a natural landscape. These architectural (staircases, domes, towers) or cosmic (ellipses) elements are placed against blank oceans or stretches of desert. Looking at these dreamlike shapes, the spectator’s gaze easily discerns the traces of artifice (creases, imperfections, strings, and wires) characteristic of two-dimensional objects designed for the sole purpose of the photograph.

Noémie Goudal explores the sky as a space of re-creation where the human imagination extends infinitely like a fifth body made of ether (or a fifth element). Her work feeds on mankind’s quizzical gaze at the universe. Her montages, which are both images and objects, make play with such speculation. Noémie Goudal blurs our points of reference. Her works oscillate between hallucination and fact. They hold the mirror up to modern life with its ungraspable yet contradictory levels of truth.

Noémie Goudal is a French artist who graduated from the Royal College of Art in 2010 with an MA in Photography and lives and works between Paris and London. Noémie Goudal’s practice is an investigation into photographs and films as dialectical images, wherein close proximities of truth and fiction, real and imagined offer new perspectives into the photographic canvas. The artist questions the potential of the image as a whole, reconstructing its layers and possibilities of extension, through landscapes’ installations. Noémie Goudal is represented by Edel Assanti (London) and the Galerie Les filles du calvaire (Paris).

Cinquième Corps
Noémie Goudal: Observatoire IX, 2014 © Noémie Goudal Courtesy Galerie Edel Assanti / Les Filles du Calvaire

Noémie Goudal
"Cinquième Corps"


Exposition: Du 12 février au 8 mai 2016 Vernissage: 11 février, 19h00

LE BAL est heureux de présenter la première exposition monographique en France consacrée à Noémie Goudal.

Dans l’exposition Cinquième Corps, les séries In Search of the First Line (2014), Observatoires (2014) et Southern Light Stations (2015) côtoieront des pièces inédites produites spécifiquement pour l’espace du BAL.

Noémie Goudal crée des sculptures photographiques ambigües, fabriquées de toutes pièces. Elle installe ces édifices, souvent faits de papier, dans des paysages naturels, recréant ainsi de nouvelles perspectives. Ces éléments architecturaux (escaliers, dômes, tours…) ou cosmiques (ellipses…), sont placés dans des océans vierges ou des étendues désertes. En s’attardant sur ces formes, le regard décèle aisément la trace d’artifices (plis, imperfections, cordes, câbles…) caractéristiques d’objets en deux dimensions conçus pour l’unique finalité de la photographie.

Dans In Search of the First Line, c’est la contradiction temporelle qui est à l’œuvre : l’architecture d’édifices anciens se mêle aux enchevêtrements de béton des ruines industrielles.

Dans Observatoires, des bâtiments, usines ou entrepôts, photographiés en Allemagne, en France et au Royaume-Uni, semblent flotter dans un espace indéterminé, non sans évoquer les architectures cosmiques indiennes érigées à Delhi ou Jaipur au XVIIIe siècle. Dans Southern Light Stations, Noémie Goudal explore l’espace céleste, longtemps considéré à la fois comme le miroir des dérèglements terrestres et la manifestation du sacré. De l’Antiquité au Moyen Age, on y observe un emboîtement de sphères tournoyantes, un soleil de cristal éclairé par une grande torche ou de fulgurantes apparitions de boules de feu. La Terre est souvent décrite comme reposant sur l’eau, et le ciel, comme une voûte posée au-dessus d’elle, la limitant de toute part.

L’œuvre de Noémie Goudal se nourrit du regard interrogateur de l’homme sur l’univers, espace de re-création où l’imaginaire s’étend à l’infini, comme un cinquième corps fait d’éther (ou cinquième élément). À la fois images et objets, les installations de Noémie Goudal se jouent de ces spéculations. Brouillant à dessein nos repères, elles oscillent entre hallucination et fait, miroirs de nos vies modernes où s’exercent simultanément d’insaisissables et contradictoires régimes de vérité.

Noémie Goudal, née en 1984, diplômée de la Royal College of Art (2010), a reçu de nombreux prix dont le Prix HSBC pour la Photographie (2013), ainsi que le RCA Sustain Award (2010). Elle a participé à de plusieurs expositions collectives, comme à la Saatchi Gallery à Londres (2012) et au Pavillon de l’Azerbaïdjan lors de la Biennale de Venise (2015). Noémie Goudal a également fait l’objet d’expositions personnelles, notamment à la New Art Gallery Walsall (2014), au FOAM d’Amsterdam (2015) et à la Photographers’ Gallery de Londres (2015).

Cinquième Corps
Noémie Goudal: series "Southern Light Stations", Station II, 2015 © Noémie Goudal Courtesy Galerie Edel Assanti / Les Filles du Calvaire
Cinquième Corps
Noémie Goudal © Noémie Goudal Courtesy Galerie Edel Assanti / Les Filles du Calvaire